Comment se gère les congés en entreprise ?

En entreprise, tout employé a le droit à des congés. Et très souvent même, ces congés sont payés par l’employeur. Et ce droit aux congés doit se faire valoir chaque année, pendant une période très souvent défini, sauf si une convention collective a été trouvée entre l’employeur et ses employés. En cas de convention ou même de solution trouvée de manière collégiale, les congés se poseront selon les dispositions stipulées dans les accords collectifs qui ont été trouvés et définis en amont. Mais sinon, de manière générale, les congés payés se posent dans la grande majorité durant la période estivale.

Les congés payés, quels sont les détails autour de ce droit des employés ?

 

Les congés sont des droits, et ces droits sont ainsi de fait, inhérents à tous les employés. Aucune distinction ne doit être faite à ce niveau. Aucune distinction donc vis à vis d’un employé, peut importe son statut. Et en dehors du statut, le type même de contrat ne doit pas constituer un frein, une entrave existentielle au droit de congés payés. Que l’on possède un CCD ou un CDI, personne ne peut vous empêcher de poser vos jours de congés payés. Ils ont donc vocation, à s’appliquer à tous. Aussi, l’ancienneté ne doit jamais rentrer en logne de compte pour valider ou non une prise de congés. Car, une fois que le contrat de travail est signé, l’employé peut directement et sans attendre poser des jours de congés. 

En parlant donc de ces jours de congés, ils se calculent selon la formulent de deux jours et demi par semaine. Si on veut aller sur une vision annuelle de ce droit, il s’agit de vingt et quatre jours de congés qui sont octroyés à l’employé. Il peut donc vaquer à d’autres occupations pendant cette période, tout en étant payé.